contact@rencontreasexuels.com
a28babf46ee5a37b1fb7198829565d8a.jpg
Rencontre Asexuelle
8b5a2e096632d242f549bbd2d6e0a7e6.jpg

Les asexuels font leur coming-out

Manif asexuels, rencontre asexuels

Les organisateurs de la journée de l'asexualité en France espèrent sensibiliser la population, dans une société qui fait de l'épanouissement sexuel l'une des clés du bien-être.

 

 

Julien n'a jamais éprouvé de désir physique, ni pour son ex-petite amie, ni pour les hommes d'ailleurs. À l'image de tous les "asexuels" qui ont décidé de sortir de l'ombre, ce vendredi 26 avril, qu'ils revendiquent comme une journée pour mieux faire connaître leur différence.

"J'ai compris que j'étais asexuel en regardant un programme télé un soir", explique cet ingénieur-informaticien de 27 ans qui, auparavant, ne se sentait "pas normal", mais avait tendance à "refouler". Avec son ex-petite amie, Julien faisait bien l'amour, mais davantage pour lui faire plaisir que pour partager ses propres envies, désirs, fantasmes ou pulsions. Depuis, Julien a navigué sur quelques sites spécialisés, et rencontré une autre jeune femme, comme lui asexuelle, avec qui il partage une relation heureuse – et chaste.

"LA SOCIÉTÉ PRÉSENTE LE SEXE COMME UNE OBLIGATION"

Lui et ses semblables "asexuels" représenteraient 1 % de la population dans le monde, d'après les estimations d'un professeur canadien de la Brock University, Anthony Bogaert. Et ils commencent à s'organiser pour sortir de l'ombre. L'Asexual Visibility and Education Network (AVEN), fondé en 2001 par l'Américain David Jay, revendique 70 000 membres à travers le monde.

En Francel'Association pour la visibilité des asexuels (AVA) revendique "la reconnaissance de l'asexualité comme une orientation sexuelle à part entière". "La société présente le sexe comme une obligation", analyse Paul, vice-président de l'AVA, qui regrette que l'absence de vie érotique soit considérée comme une sorte de tare. "L'asexualité fait partie de la diversité des sexualités humaines et c'est bien plus important de reconnaître son existence que d'essayer de la critiquer", proclame-t-il. Pas simple de vivre cette différence dans une société qui fait de l'épanouissement sexuel l'une des clés du bien-êtreLire la suite

Article paru dans Le Monde.fr avec AFP 

 Nike NFL Jerseys 2018